Indications

Le médecin faisant la demande de séjour a le choix entre plusieurs durées dont voici les indications. La durée du séjour sera validée par le médecin de Château Walk, au moment de l’admission.

Indications pour les séjours de 7 semaines

Ce séjour court serait indiqué pour les patients :

  • Ayant suivi un sevrage physique dans le cadre d’un programme dynamique animé par une équipe addictologique pluridisciplinaire
  • Ayant un état somatique peu affecté par l’intoxication chronique
  • Ayant étayé leur motivation à rompre avec une relation de dépendance à l’alcool et aux autres produits psycho-actifs associés, et élaboré leur projet d’après cure avec une équipe qualifiée
  • Qui formulent cette demande avec un avis favorable du médecin prescripteur
  • Bénéficiant d’un environnement familial et professionnel stable et peu pathogène

Indications pour les séjours de 13 semaines

Ce séjour long apporterait aux personnes ayant une conduite addictive :

  • Une période de convalescence physique lorsqu’ils souffrent de troubles hépatiques, pancréatiques, digestifs, neurologiques périphériques ou centraux importants en phase de stabilisation
  • Une période de convalescence psychique lorsqu’ils souffrent de pathologies secondaires à leur intoxication chronique (dépression, anxiété, troubles de l’humeur et du comportement…)
  • Un temps supplémentaire leur permettant de réfléchir à leurs motivations, à éclaircir leur problématique et leur situation, surtout si ce travail n’a pu être effectué en amont avec une équipe spécialisée
  • Un approfondissement dans leur travail sur la relation de dépendance psychologique aux produits psycho-actifs toxiques, en particulier après un échec consécutif à une cure courte
  • Un travail psychologique et social pour favoriser leur réinsertion (travail avec les familles, séminaires conjugaux, modules d’aide à la réinsertion professionnelle, recherche d’un hébergement, …)
  • La possibilité de suivre le programme de sevrage tabagique

Indications pour les séjours de rappel

Un séjour de rappel peut être proposé au patient en fonction de ses besoins ressentis et de son parcours de soins, de ses fragilités.